PASCAL-ADOLPHE-JEAN DAGNAN BOUVERET (Paris 1852 - Quincey 1929)

Lot 33
Aller au lot
Estimation :
300 - 400 EUR
Result with fees
Result : 9 500EUR

PASCAL-ADOLPHE-JEAN DAGNAN BOUVERET (Paris 1852 - Quincey 1929)

"PAYSANS AUX CHAMPS REGARDANT LE TRAIN À VAPEUR PASSER DANS LA VALLÉE" Pierre noire et rehauts de blancs sur papier beige Signé et daté en bas à droite P.A.J. Dagnan B. Août 79. 33 x 50,3 cm Ce dessin appartient au tout début de la carrière de l'artiste lorsque, second au concours du prix de Rome en 1876, ce parisien avait choisi de s'établir dans la Franche-Comté pour se consacrer à peindre le quotidien des paysans. Ancien élève des Beaux-Arts dans l'atelier d'Alexandre Cabanel, puis de Jean-Léon Gérôme, il se lia très vite d'amitié avec Jules Bastien-Lepage et Gustave Courtois, dont il partageait pleinement les inspirations naturalistes. De sa période franc-comtoise datent des paysages et des scènes de vie dont quelques dessins au fusain et à la pierre noire de grand format, à l'instar du Jeune malade soigné par un médecin dans une ferme daté de 1880 (Louvre) et de notre feuille, très expressive et même mélancolique. Plus de la moitié de l'image est occupée par la terre fraichement retournée, mais un seul des quatre paysans continue à travailler, les autres - deux hommes et une femme coiffée d'un vieux capot - absorbés à regarder un train qui passe à toute allure en contrebas. Les rehauts de blanc sont utilisés pour rendre les nuages, mais la vapeur du train demeure grise et lourde. Bibliographie Gabriel P. Weisberg, Against the Modern: Dagnan-Bouveret and the Transformation of the Academic Tradition, New York, Dahesh Museum of Art, 2002.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue