ATELIER DE LUCAS CRANACH (CRONACH, 1472-1553)

Lot 147
Aller au lot
Estimation :
20000 - 25000 EUR
Result without fees
Result : 20 000EUR

ATELIER DE LUCAS CRANACH (CRONACH, 1472-1553)

Portrait de Martin Luther (1483-1546) tenant la Bible Huile sur panneau. En haut à droite, la date de 1537 et la marque de l'atelier de l'artiste (serpent ailé aux ailes abaissées tourné vers la droite). 63,3 x 46,2 cm C'est en 1505 que Lucas Cranach, appelé par Frédéric III le Sage, prince électeur de Saxe, se fixa à Wittenberg. Et c'est sur la porte de l'église de Wittenberg que Martin Luther placarda, en 1517, ses 95 thèses condamnant la vente des indulgences imprimées par Melchior Lotter qui partageait l'atelier de Cranach et s'occupait à diffuser ses gravures. Une solide amitié liait dès lors le peintre et le réformateur. Luther fut ainsi le parrain d'Anne Cranach, née en 1520. En 1526, ce fut le tour de l'artiste de porter sur les fonds baptismaux le premier-né de Luther. Adhérant pleinement à la Réforme, Cranach illustra les traductions de la Bible et les pamphlets de Luther contre la papauté, mais fut surtout à l'origine de toute une iconographie luthérienne qui cherchait à se démarquer des thèmes catholiques et d'un grand nombre de portraits du fondateur même de la nouvelle foi, de sa famille et de ses disciples. Le premier portrait de Luther est daté de 1519 (collection particulière), le dernier apparaît dans le triptyque de la Crucifixion de l'église de Saint-Pierre-et-Paul de Weimar, ultime oeuvre de l'artiste terminée par son fils en 1555. Entre les deux dates, c'est une multitude d'effigies qui sortaient chaque année de l'atelier de Cranach demandées dans toute l'Europe protestante, la plupart authentifiées par la marque de l'artiste, le serpent ailé, sans que cette signature indique nécessairement une réalisation autographe. Notre portrait est daté de 1537, année de la mort du fils aîné du peintre, ce qui l'amena à abaisser les ailes de son serpent héraldique. L'iconographie est traditionnelle, fixée dès avant 1530 pour la pose et le cadrage avec les mains et vers 1535 pour l'habit (chemise blanche au liseré noir, pourpoint rouge et robe noire) et la
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue