PENDENTIF TALISMANIQUE, il présente une divinité...

Lot 34
Aller au lot
Estimation :
600 - 900 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 700EUR

PENDENTIF TALISMANIQUE, il présente une divinité...

PENDENTIF TALISMANIQUE, il présente une divinité aux traits de plusieurs animaux s'imbriquant les uns dans les autres. Il était courant dans la religion de l'Amérique précolombienne d'avoir des divinités composées de plusieurs animaux afin de s'identifier aux qualités de chacun d'eux. Or fonte à la cire perdue. Microfissures et léger manque sur les pattes gauches. Taïronas, Colombie, 800-1500 après JC. 7x7cm 16 grammes Provenance: Galerie A. Emmerich, New York, 1973 Le «Stiftung Altamerikanische Kulturen» (SAK) fut fondé en 1982 par l'architecte zurichois Hans Koella. Ce dernier se prit de passion pour l'art Précolombien et la culture populaire d'Amérique du Sud après de nombreux voyages et de longs séjours au Brésil. Situé dans les quartiers résidentiels de Zurich, le SAK était la seule institution suisse entièrement dédiée aux arts précolombiens. Au-delà d'expositions présentant au grand public la collection d'Hans Koella et différentes oeuvres offertes par des collectionneurs privés, le SAK avait de nombreuses activités. Le SAK finançait certaines publications scientifiques et recherches académiques, il finançait également un laboratoire spécialisé dans la conservation d'objets précolombiens et ouvrait régulièrement ses portes à des groupes scolaires ou pour des conférences publiques. Mr Koella avait pour conseiller l'universitaire suisse Armin Bollinger. Ce dernier jouait ainsi un rôle central dans les missions académiques et scientifiques du musée. Le musée déménagea en 1992 vers un plus petit espace, une maison gothique au coeur de la vieille ville, et prit le nom de Musée Leuengasse pour ensuite fermer définitivement en 1999. A la fermeture du musée en 1999, quelques oeuvres de cette collection ont été acquises par le Metropolitan Museum de New York. Tous les mythes de l'antiquité, les visions du Moyen-Age, les anciennes recettes des alchimistes médiévaux qui voulaient transmuter les métaux en or s'évanouissent en fumée au XVI ème siècle avec la découverte de
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue