ECOLE FLAMANDE DU XVIÈME SIÈCLE, ENTOURAGE DE CORNELIS VAN CLEVE (ANVERS, 1520-1567)

Lot 152
Aller au lot
Estimation :
2500 - 3500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 3 700EUR

ECOLE FLAMANDE DU XVIÈME SIÈCLE, ENTOURAGE DE CORNELIS VAN CLEVE (ANVERS, 1520-1567)

La Farandole d'enfants sur un sol tapissé de fleurs Huile sur panneau parqueté (restaurations anciennes). 53,8 x 99,3 cm Cornelis van Cleve commença sa carrière auprès de son célèbre père, Joos van Cleve (vers 1485-1540/1541). Après la mort de son père, Cornelis fut reçu comme franc maître dans la corporation d'Anvers. À en croire Karel Van Mander, face à l'insuccès de ses oeuvres, il décida de partir en Angleterre pour y travailler comme portraitiste, mais échoua et perdit la raison, d'où son surnom de «Cleef de sotte» («Clève le fou»). Cornelis se spécialisa dans les scènes mythologiques et religieuses, en peignant notamment de nombreuses Vierges à l'enfant, mêlant les influences flamandes et italiennes, bien que rien ne confirme un possible voyage en Italie. Aussi, c'est à la tradition italienne de putti dansant que se rattache notre tableau dont plusieurs variantes subsistent, de qualité et d'époque variable. On pense à la gravure de Marcantonio Raimondi probablement d'après Raphael et surtout à celle de Domenico Campagnola datée de 1517 et qui montre non plus une ronde, mais une danse en chaîne ouverte se croisant - la farandole - et fait y participer des filles. Cornelis van Cleve paraît avoir été à l'origine d'une présentation de précision très flamande et toute en longueur de douze petits garçons et deux filles parés de bijoux et de rubans qui exécutent une farandole envolée. De la salle de fête seuls sont visibles le sol jonché de fleurs, les rideaux de velours vert et une couronne de fruits rouges. Certaines versions tardives rhabillent les filles, ajoutent des personnages statiques ou modifient les poses des danseurs. Notre tableau respecte parfaitement les agencements des figures voulus par l'artiste et s'avère très proche des panneaux de dimensions quasi identiques et datables de 1545 environ attribuées à l'artiste et à son atelier (musée de Cognac, collections particulières)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue