Meuble à hauteur d'appui à ressaut central...

Lot 368
Aller au lot
Estimation :
1200 - 1500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 4 500EUR

Meuble à hauteur d'appui à ressaut central...

Meuble à hauteur d'appui à ressaut central ouvrant par un large vantail au centre, à décor marqueté d'un trophée d'instruments de musique retenu par un noeud de ruban, sur fond de placage de ronce. Les parties latérales sont marquetées d'un treillage de quartefeuilles dans des encadrements de filets. Les montants en balustre reposent sur des pieds fuselés et cannelés se terminant en toupies. Plateau de marbre blanc à cavet renversé, encastré. Signé DIEHL sur la platine de la serrure. Epoque Napoléon III. 113 x 42 x 126 cm (Insolé, quelques soulèvements). Charles-Guillaume Diehl (1811-1885), ébéniste d'origine allemande. Tabletier de formation, Il commence sa carrière d'ébéniste à Paris en 1840 au 170 rue saint Martin. Sa boutique se situe alors au numéro 16 de la rue Michel Lecomte puis au numéro 21 et enfin 19 de cette même rue. Ses ateliers sont situés au 39 rue Saint Sébastien et développent une production de meubles, bas d'armoires, meubles d'appui souvent d'un luxe inouï et dont la clientèle parisienne et internationale de l'époque raffole. A partir de 1878, il se spécialise dans la création de meubles néo-grecs très étudiés et très savants et participe aux expositions universelles de 1855, 1867, 1869 et 1878. Il reçoit la médaille de bronze à l'exposition de 1867, la médaille d'honneur à l'exposition de l'union centrale de 1869 et la médaille du progrès à Vienne en 1873. Les meubles de Charles-Guillaume DIEHL se distinguent par un soin particulier apporté aux bronzes et sont souvent estampillés, plus rarement datés.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue