RARE ET SUPERBE STATUE représentant la déesse... - Lot 45 - Art Richelieu - Castor Hara

Lot 45
Aller au lot
Estimation :
16000 - 20000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 15 000EUR
RARE ET SUPERBE STATUE représentant la déesse... - Lot 45 - Art Richelieu - Castor Hara
RARE ET SUPERBE STATUE représentant la déesse « Chicomecoatl » se tenant debout. Elle porte une large jupe à pans rectangulaires appelée « Axochiacuéyé », ce qui veut dire en langue nahutl : « la jupe de fleur de printemps ».Sa tête est ornée d'une couronne à pans rectangulaires appelée communément « Yyamacal Ynicpac Mani» ce qui signifie « la couronne d'écorce ». Celle-ci symbolise un temple stylisé avec son bouclier orné de la fleur du soleil en son centre. Elle tient dans ses mains des épis de maïs. Son visage, encadré par deux belles nattes rectangulaires aux formes équilibrées, présente une belle expression bienveillante et intériorisée. A l'arrière, sa chevelure s'écoule comme une fontaine le long de son dos pour se terminer au niveau des hanches. Une cavité fut aménagée sur la partie haute pour recevoir des offrandes au cours des cérémonies qui lui étaient dédiées.Elle porte également deux ornements latéraux symbolisant des oiseaux aux formes épurées à l'extrême. A l'origine, cette oeuvre était recouverte de peinture noire et rouge appelée « Yxtlauhxavale ». Cette peinture symbolisait la forme et la coloration de l'épi de maïs ainsi que les sacrifices pratiqués pour la maturation de ce dernier. Chicomecoatl, qui peut se traduire littéralement par « sept serpents », est la déesse des moissons, du maïs et de la nourriture. Elle fait partie des plus importantes divinités du panthéon aztèque. D'après le père Sahagun, cette déesse a pour attribut la couleur rouge. De grandes cérémonies lui étaient consacrées au mois de septembre. Pour s'attirer ses bienfaits, on lui faisait des offrandes de cacao, de fleurs, de roseaux colorés et de copal, ainsi que des sacrifices en temps de disette. Ces offrandes étaient effectuées après d'abondantes libations de vin d'agave, dont la plus grande partie était versée devant le « Tlakuimilolli » : chef et ancien vénéré de tous. Le grand empereur Moctezuma II lui fit élever un temple dans la ville de Mexico Technotitlan à la suite d
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue